Le positionnement des sites de médias et des contenus culturels par l’IDATE

« Pour le compte de la Direction générale des médias et des industries culturelles, l’IDATE a réalisé une étude avec l’objectif de mieux comprendre le positionnement des sites de médias (presse, télévision, radio) et de contenus culturels (sites de musique, cinéma…) sur le marché de la publicité sur Internet. »

Et voilà un point de vue de plus ! Malheureusement assez cartésien, là où le quotidien est plus nuancé, selon moi. Voici un pèle mêle des conclusions de l’étude :

  • Si l’essentiel des revenus provient des recettes publicitaires, la diversification des sources de revenus est
    nécessaire

  • Audience et chiffre d’affaires ne sont pas directement corrélés : la qualification de l’audience et le type de contenu diffusé impactent fortement la valeur du CPM
  • Le contenu professionnel et éditorialisé permet de donner une image de qualité à un site, mais pour de nombreux sites de contenus, l’essentiel des revenus publicitaires est plus directement lié à la formidable audience générée par les blogs ou par les forums de discussion
  • La valeur et l’intérêt d’un site vient de la coexistence de ces contenus et services sur le même site. Chacun renforce la valeur de l’autre [pour] répondre aux besoins des annonceurs: notoriété et puissance

Si je partage en gros les grandes lignes ci-dessus, je suis mitigée pour ce qui suit :

  • Très clairement positionnés comme des sites premium, les sites de médias et de contenu rejettent la politique du « volume important et CPM faible » au profit d’une politique beaucoup plus qualitative. L’objectif est de maintenir des niveaux de CPM élevés, à travers des formats plus innovants et créatifs.
  • Un faible recours aux liens sponsorisés :
    • Les liens sponsorisés ont un côté « peu attractif » et « peu valorisant » qui ne cadre pas avec l’image à forte valeur ajoutée des sites de contenus culturels
    • Ce format suit une logique de trafic alors que les sites de contenus culturels suivent une logique d’audience
    • Si le search marketing est le secteur le plus important en valeur, le dynamisme vient de la publicité vidéo

A méditer, donc. Et pour conclure : « Le taux de clic remis en question » ; ça oui ! La notion de temps passé fait son petit bonhomme de chemin, et le CPM vieillit… On parle également de CPT (Cost Per Time), CPC, CPA, CPI, CPD, CTR, etc.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :