L’économie des contenus à l’ère numérique selon Murdoch

R. Murdoch en 2007 à Davos

Murdoch, Murdoch, Murdoch… Actionnaire majoritaire de News Corp. (The Sun, News of the World, The Sunday Time, The Times, The Wall Street Journal, Wired, etc.), de 20th Century Fox, Sony Universal ou Paramount et propriétaire de MySpace, ce brillant homme d’affaires fait à nouveau parler de lui.

En effet, Rupert Murdoch a récemment pris la parole « Devant le National Press Club de Washington, [où il] a de nouveau affiché sa détermination d’empêcher l’exploitation de la production éditoriale de son groupe médias par des acteurs tiers comme Google. Google continue de proposer des liens vers des articles en intégralité du Wall Street Journal pourtant exploité en mode premium sur Internet. » Il avait même envisagé une alliance avec Microsoft (éditeur de Bing) pour contrer Google…

Second volet de sa stratégie : rendre payant l’accès à ses sites. A ce propos, voici une très bonne source d’info. : Paid ContentThe Economics of Content
Ainsi, « Pour avoir accès à [The Times et The Sunday Times à partir du mois de juin], les internautes devront débourser 1£ par jour ou 2 £ par semaine, mais les abonnés du papier auront un accès gratuit aux sites web. Le Financial Times et le Wall Street Journal font déjà payer l’accès à leur site internet mais les journaux d’informations générales n’avaient pas encore franchi le pas, par crainte de perdre des lecteurs. Le New York Times devrait également se lancer dans les articles payants à partir de l’année prochaine. »

Alors que pense Murdoch de l’arrivée de l’iPad ? Et bien il positive !  » Tous les médias iront sur l’iPad, que ce soit de la musique, des livres, ou des journaux, ou des films : vous serez capable de les voir sur votre iPad » Une application du Wall Street Journal pour l’iPad, devrait d’ailleurs être proposée au prix de 17,99 dollars par mois.

A mon avis, Apple a bien créé une nouvelle ère avec sa tablette qui, même si elle ne reste pas leader, aura incontestablement creusé le sillon. Tout comme l’iPhone a révolutionné l’internet mobile !

D’autres groupes de presse comme la New York Times Company (New York Times, Washington Post Company ou International Herald Tribune) ou Axel Springer (Bild et Die Welt) par exemple, adoptent également la stratégie du payant. Mais peu sont aussi virulent à l’adresse de Google, source incontestable d’audience ! En effet, comme le souligne Le Monde « Les concurrents sont sceptiques quant à la réussite de l’initiative, annoncée le 26 mars. L’utilisateur du Web, à l’inverse du lecteur papier, ne brille pas par sa loyauté. Combien, parmi le 1,1 million de visiteurs quotidiens de Timesonline, lui resteront fidèles ? Les plus optimistes évoquent moins de 5 %. »

Pour en savoir plus :
ContentNext Media is a media and information company owned by Guardian News and Media Limited. [it chronicles] the economic evolution of digital content that is shaping the future of the media, information and entertainment industries. Our belief is that in the near future, all media will be digital media, and we are helping define sustainable business models and innovation within this sector.

Publicités

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :