Recherche universelle. Un peu, beaucoup, passionnément !

90% des utilisateurs d’Internet passeraient par Google. La « recherche » sur un moteur parle donc à chacun d’entre-vous. Mais la « recherche universelle », kesako ?

Avant, sur Google on avait une « simple » liste de résultats (recherche naturelle + payante). Aujourd’hui, et de plus en plus, on y trouve également des résultats « Vidéo », « Maps », « News », « Local », etc.  Chaque onglet de Google se retrouve un peu disséminé dans le tas. En fonction de la requête, Google va aller piocher dans toutes ses « sources » et remonter d’autre types de résultats.

Par exemple, si je tape « New York« , voici ce que j’obtiens :

RechercheGoogle

Pour moi, la recherche universelle, c’est un peu à la recherche ce que le supermarché est au commerce.

Besoin de riz ? Hop ! Un saut dans un magasin de quartier avec un choix restreint, mais suffisant : thaï ou basmati. En grande surface, on va trouver ces mêmes riz, avec en plus : du riz complet, du risotto, du riz à poêler, du riz cuisiné en barquettes avec des crevettes, du riz au lait ou même de la gelée de riz, etc.

Et bien la recherche universelle, c’est un peu pareil ; une gamme un peu plus large ! Alors, c’est bien ou pas ?

Pour moi, sous couvert d’étendre l’offre, on embrouille un peu les pistes… quitte à étouffer quelque peu les résultats « simples ».
Dur, dur de se positionner en recherche naturelle, car Google en affiche de moins en moins. Il faut être de plus en plus innovant et intégrer cette mouvance dans la création de ses contenus… Le « visuel » (vidéos et images) et le « local » (maps, shopping, etc.) prennent de plus en plus de place. Par ailleurs, la colonne de droite étant parfois réservée à l’affichage de certains de ces éléments, les places Adwords deviennent chères également.

Mais d’un autre côté, quel plaisir que de piocher dans cette richesse de sources. De taper une requête et de découvrir des images, les news récentes, des vidéos, etc. Car il ne s’agit plus de présenter de meilleurs résultats, mais bien une plus grande diversité de résultats. C’est la base du surf sur Internet. Non ?

Si les pages de résultats incluant de la recherche universelle sont encore minoritaires (autour de 20%), il y a fort à parier que le phénomène va s’étendre… A suivre, donc !

One comment

  1. […] vous parlais il y a peu de la recherche universelle selon Google, au sujet de la recherche dite « naturelle » (SEO). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :